1 2 3 4 5 6

Assemblée des confrères à Lubumbashi

Le lundi, 25 février 2019, la province salésienne d’Afrique Centrale « Maria Assunta » a organisé, par l’initiative du supérieur provincial et de son conseil, une deuxième assemblée des confrères dans l’Aula magna du Theologicum saint François de Sales. En effet, c’est sous le coup de 15h 00’ que cette les participants se sont installés pour le début de la rencontre. Se sont les novices et les confrères qui habitent les communautés de Lubumbashi qui sont venus nombreux répondre à l’invitation provinciale. Au programme, quelques conférences ont été prévues pour la mise à jour des confrères ; à vrai dire, une formation permanente. Sous la modération du père Dieudonné Besa, les confrères du Theologicum sont montés sur l’esplanade de leur grande salle pour plonger l’assemblée dans la prière. Par la suite, le provincial et tout son conseil ont pris place avant que le père Prosper Paluku, directeur du Theologicum, ne prenne la parole pour un mot de bienvenu. Après celui-ci, le père Albert Kabuge, provincial, a eu le temps d’éclairer l’assemblée sur le bien-fondé d’une telle rencontre. Il a donné, par la même occasion, les brèves informations sur les deux curatoria (Kansebula et Theologicum) qui venaient de prendre fin, sans oublier l’imminente arrivée du Recteur majeur dans la province. Les yeux braqués vers le podium et les oreilles attentives, les confrères ont suivi tour à tour, le père Jean-Luc Vande Kerkhove, vicaire provincial, le père Patrick Mpama, canoniste et le père Edouard Kinsamba, économe provincial. Premier sur la liste des conférenciers, le père Jean-Luc a fait le compte rendu de la rencontre de Kigali sur « la discipline religieuse », en qualité aussi de responsable de cette discipline dans la province. Après lui, l’ambon a été cédé au père Patrick Mpama qui a instruit les fils de Don Bosco de l’AFC sur « les procédures dans la congrégation en cas d’instruction ». Sans tarder, la situation de l’économat provincial a été faite par le responsable de cette structure, le père Edouard. Au bout de ces exposées, toujours sous la modération du DG de Kansebula, père Besa, quelques questions posées sur la matière du jour et sur d’autres sujets de la province, les conférenciers, le provincial et son conseil bien assis en face des autres confrères ont pu répondre pour éclairer, modifier certains points de vue. Ainsi prenait fin la rencontre par le dernier mot du supérieur provincial, le père Albert, qui enchainait avec la prière finale. Autour de 18h, sur le terrain de basketball de la maison du Theologicum, un verre de fraternité a de nouveau réuni tous les confrères. A tour de rôle, Theologicum se vidait pour ne laisser place qu’aux résidents. A quand la prochaine rencontre provinciale ? Est-ce le chapitre provincial 20 ? Martin Cléophas KAMBALENGA, sdb.



Chroniques de la province

Laissez-nous un commentaire