Menu

 

« EN MARCHE AVEC MARIE AUXILIATRICE », Mère de la Divine Miséricorde est le mot qui a permis aux membres de la famille salésienne en AFC de bien parcourir  plus de  7 km dans la procession mariale  de cette année 2018 à partir du complexe Mwapusukeni jusqu’à la Cité mariale Don Bosco, ce Dimanche 20 Mai 2018. Tout a commencé par la prière de bénédiction prononcée par le père Albert Kabuge, Provincial des SDB en AFC avant d’inviter les pèlerins à se mettre en marche. Pendant la marche les pèlerins méditaient sur les mystères du Rosaire. Cette prière était entrecoupée par les cantiques à Marie. Le moment était indiqué pour confier à Marie nos vies, nos projets et même la Province AFC. A la fin de la procession, sur place à la cité mariale le Provincial, le père Albert a présidé l’eucharistie devant les membres de la famille salésienne réunis auxquels s’étaient ajoutés les chrétiens de cette chapelle, Notre Dame du Rosaire.  D’entrée de jeu,  Il a rappelé que pour marquer sa reconnaissance à tous les bienfaits reçus par l’intercession de Marie Auxiliatrice, Don Bosco  a de son vivant construit une Basilique Sainte Marie Auxiliatrice à Turin qui célèbre déjà ses 150 ans d’existence ;  il a fondé une branche l’Association De Marie Auxiliatrice (ADMA) pour la propagation de la dévotion mondiale à Marie et pour encourager l’adoration de Jésus-Hostie ;  il a fondé la branche des Filles de Marie Auxiliatrice (FMA) pour qu’à travers elles, Marie AUXILIATRICE soit présente dans le monde entier.  Pendant l’homélie, le père Jean Claude Kikonde, sdb, de la communauté de Safina a dit que Marie est la première charismatique de par  la conception par la puissance du Saint Esprit,  notamment. Il a poursuivi en soutenant que Don Bosco a su réaliser beaucoup d’œuvres en étant  mû par son rêve de 9 ans. Sans grand moyen il a pourtant fait de grandes choses. Ajoutera-t-il,  quelques années plus tard les 14 hectares de la concession de cette cité mariale recevront des grandes constructions. Ainsi donc,  pour y arriver  il a fini par inviter ses confrères à s’approprier le rêve et les paroles de Don Bosco. A cette même occasion, la première pierre a été posée par le provincial pour la construction d’Auxilia Don Bosco, le collège du centenaire, Imara futur, lequel collège connait un investissement des bienfaiteurs locaux. A cela s’ajoute aussi l’Université salésienne Don Bosco qui sera érigée sur cet espace.

Go to top