Lancement de l'année pastorale à SALAMA

Le dimanche 04 novembre 2018 à la chapelle Saint Jean Bosco de Salama, le Père Lambert Malungu a présenter aux fidèles de la chapelle la lettre pastorale de l’archevêque pour l’année pastorale 2018-2019. Voici les points saillant de cette lettre.
1. Quelques pistes pour un approfondissement du thème année pastorale : depuis son avènement à la tête du diocèse, notre archevêque introduit la nouvelle année pastorale par un thème précis. En cette année 2018-2019, il l’a intitulé : « Notre vocation chrétienne nous a tous appelés à une espérance. Pour être témoins du mystère de l’Église Famille de Dieu » (Cf. Ep. 4,4)
2. Le synode des jeunes de Rome : un préalable important
Pour bien cerner ce que veut notre pasteur en cette année pastorale, il y a un préalable important, dont la convocation du synode des évêques à Rome, ayant pour thème : « Les jeunes, la foi et le discernement des vocations ». c’est de cette impulsion à portée universelle qu’est tiré l’élan voulu pour l’Église de l’archidiocèse de Lubumbashi, afin de construire l’Église-Famille de Dieu (vœu exprimé depuis la célébration du deuxième synode diocésain et du premier atelier d’évaluation). Afin d’y arriver, il nous faut une prise et reprise de conscience de notre vocation chrétienne qui nous appelle à une seule espérance. Ep.4.4
3. Discerner notre vocation chrétienne pour engagement conséquent
Dans l’Église, tous les membres sont des fidèles, à partir du baptême. Cela est une vocation fondamentale pour que nous soyons dignes de l’appel que Dieu nous a dressé pour être actifs et efficaces dans l’édification de l’Église-Famille de Dieu. Pour cela, nous devons redoubler d’efforts pour confirmer l’appel et le choix dont nous sommes bénéficiaires.
Ayant un objectif commun qui est devenu notre credo : « construire une Église-Famille de Dieu », notre vocation chrétienne doit être portée par une seule espérance qui laisse transparaître un même souci, à savoir le communion pastorale.
C’est ainsi qu’en face des intuitions du deuxième synode diocésain, personne n’est de trop, ni homme de passage, ni étranger, mais citoyen du peuple Saint comme pierre vivante, intégrée dans la construction de l’Église Famille de Dieu de l’archidiocèse de Lubumbashi. Cette identité est le fondement de notre vocation chrétienne.
4. Rappel des priorités du quinquennat
C’est référence aux priorités annoncées dans le présentation du thème pastorale 2018-2019 auxquelles Mgr l’Archevêque tourne nos regards : d’une part, la formation de tous les membres de l’Église Famille de Dieu pour découvrir et redécouvrir notre vocation chrétienne pour être réellement pierres vivantes pouvant servir à la construction du Temple spirituel (cf. 1p 2, 5) et d’autre part, l’achèvement du centre pastoral comme réponse à notre vocation chrétienne.


>


AFC

© 2018Salésiens de Don Bosco AFC | Design by Gaetan Lwamba