Don Bosco chez les Kiros d’Imara.

écrit par la communaute Imara, Le 06/02/2021 à 08h19.

Le dimanche 31 janvier 2021 les Kiro de la chapelle d’Imara ont fêté Don Bosco. Tout à commencer par un grand jeu d’enfants sur les artères qui contourne l’enceinte d’Imara. Ensuite la messe dite par le Père Joans, préfet du collège Imara. Dans son homélie le célébrant du jour a mis l'accent sur l'importance de l'écoute de la parole de Dieu. Toute en restant pratique par la matérialisation de cette dernière. Faisant référence à la deuxième lecture, le prédicateur a montré l'importance de servir le Christ en vue de le plaire, un attachement au Christ par notre célibat: "l'abandon du mal".

C’est durant cette messe que les dirigeants : Patrick, Jean et Nicolas ont fait la promesse de dirigeants kiros.

Après la messe, une activité sportive a eu lieu : match de foot entre les Kiros et les salésiens de Don Bosco de la cette communauté, match qui s’est soldé par un score de 2 buts à 1 en faveur de Kiros. Un partage d’un verre fraternel en clôturer la journée.


Après Mokambo, c'était le tour de la cité frontière de Kasumbalesa ce même jeudi 04 février. Les fidèles catholiques contents et animés d'une grande satisfaction, ont accueilli le Cardinal Fridolin Ambongo. En bon pasteur, il a dit une messe en la paroisse Saint Jacques de Galilée à laquelle ont pris part les religieux et religieuses, les autorités politico-administratives et les fidèles. 

Dans son homélie, le Cardinal est revenu sur le but de sa présence qui est une visite pastorale. Il a poursuivi en disant : « je suis au milieu de vous comme un berger avec ses brebis. Vous devrez retenir que malgré les situations qui peuvent nous surprendre dans notre vie, nous ne devons pas fragiliser la mission du seigneur ». 

Après la messe, le cortège s'est rendu à la douane de Kasumbalesa pour une visite. Ici, c'est l'inspecteur chef de division Beya Berly qui a fourni à l'équipe les explications sur la situation actuelle de la douane.

Juste après cette visite, le Cardinal Ambongo avec sa suite, s'est rendu au couvent des filles de Marie Auxiliatrice où un repas a été partagé. Pour boucler sa journée, il a visité le centre de santé Notre Dame de Lourde.


cardinal Fridolin Ambango à Sakania

écrit par la communaute Sakania, Le 03/02/2021 à 08h56.

Le cardinal  Fridolin Ambango est arrivé le mercredi 02 février accompagné de mes seigneurs tafunga archevêque de Lubumbashi et Gaston Ruvezi du diocèse de Sakanya Kipushi. Accueillis par une foule immence, Fridolin a dit une messe devant le parvis de la paroisse ST Dominique Savio. Une messe qui a connu la participation des autorités politico administratives et les fidèles catholiques. Le Cardinal Fridolin Ambongo a à cette même occasion visité la gare de Sakanya, lieu par où les missionnaires avaient fait leur entrée.


Samedi 30 janvier 2021, l'Eglise catholique de Goma est en fête. Et particulièrement la Famille salésienne. La solennité de Saint Jean Bosco a été célébrée avec un accent particulier, à l’ITIG, première œuvre salésienne à voir le jour à Goma, dans la partie Est de la République Démocratique du Congo. Monseigneur Willy Ngumbi Ngengele, Evêque du Diocèse de Goma, accompagné de Monseigneur Faustin NGABU, Evêque Emérite de Goma, a lancé solennellement la célébration de 40 ans de la présence salésienne dans la partie EST de la Province de l'Afrique Centrale. Au cours de la messe célébrée à l'ITIG Don Bosco, Monseigneur Willy a lancé un appel vibrant aux adultes, éducateurs, parents, autorités politico-administratives, religieux, etc. « Soyez-soyons des imitateurs du zèle de Saint Jean Bosco. Cet exemple, ce modèle que l'Eglise nous offre d'éducateur…Le Maitre et le Patron de la jeunesse ». 

Poursuivant son sermon, l’Evêque Willy a souligné que Don Bosco nous a légué ses intuitions majeures : offrir aux enfants et jeunes, surtout les plus pauvres, l'amour, l'affection et la douceur. Leur faire découvrir et les faire aimer Jésus-Christ. Qu'ils aient le souci de cultiver leur raison, intelligence et compréhension. Qu'ils apprennent à aimer Dieu, le Christ à travers la religion et la catéchèse.   

« La noblesse de l'homme est dans le service de l'autre, de plus petits, de plus pauvres, des marginalisés, des opprimés, etc. Suivons donc l'exemple de ce Saint dynamique, passionné, vigoureux de la jeunesse. Don Bosco s'est servi de l'amour et de la douceur dans sa recherche de Dieu et son service des autres pauvres comme lui-même », a ajouté Mgr Willy Ngumbi.

Au lancement de ce jubilé de 40 ans de l'œuvre salésienne à l’Est de la RD Congo, deux grands témoins vivants de la venue de premiers salésiens dans le diocèse ont été présentés. Le Frère HONORATO ALONSO, l’un de premiers Salésiens de Don Bosco arrivés à Goma le 11 septembre 1981, qualifie les 40 ans de la mission salésienne, en diocèse de Goma, d'une œuvre de la providence, de générosité de premiers acteurs, les jeunes. Il prie que l'avenir soit meilleur que le passé. Monseigneur Faustin NGABU, Evêque Emérite, a rappelé le souvenir du Père Michel REYNERS, missionnaire d'Afrique, ami et voisin d'enfance des Salésiens de Don Bosco, qui lui avait proposé d’inviter les Salésiens de Don Bosco à Goma pour qu’ils viennent contribuer à l’encadrement des jeunes au sein de ce diocèse.

Le Père Pascal MUMBA, SDB délégué du Père Provincial de l'Afrique Centrale, a demandé aux SDB d'être des poteaux indicateurs pour les jeunes, qu’ils demeurent des  signes et porteurs du charisme et de la spiritualité de Don Bosco. Dans l'œuvre éducatrice et évangélisatrice, il a indiqué que la partie RDC-EST de la province salésienne est une terre fertile pour les vocations religieuses salésiennes. Il a félicité et encouragé ses confrères salésiens pour la mission qu’ils accomplissent dans cette partie de la province pour le bien des jeunes pauvres et abandonnés.

 

                                     Jambo Vijana, journal des jeunes des œuvres de Don Bosco/RDC-EST


Communauté Jésus adolescent/Cité des jeunes. 
Sous l'abri de la Vierge Marie, la cité des jeunes a célébré la fête de Saint Jean Bosco en deux temps: le samedi 30/01 au niveau de l'école avec les collaborateurs et les prénovices, et le  dimanche 31/01 au niveau de la chapelle avec les chrétiens.
En compte du samedi, se sont succédé la messe à Saint Jean Bosco présidée par le directeur de l'oeuvre: le père Didace et concélébrée par le trois autres prêtes de la dite communauté, la rencontre sportive qu'opposaient les prénovices et les collaborateurs enseignants, et la fête dans la salle cinquantenaire. 
Dans l'homélie, le coeur du bon pasteur et l'image de l'enfant se sont s'avéré le point focal de l'exhortation du directeur à sa communauté. Et cela en invitant tout le monde à imiter, à faire comme Don Bosco dans l'aujourd'hui de ce monde déchiré par les crises de tout genre. La rencontre sportive a finit sur le score de 3-2 en faveur des collaborateurs et la fête a clôturé la journée.
Le dimanche 31/01 la chapelle Jésus adolescent a honoré cette journée significative par la messe en l'honneur de Saint Jean Bosco présidée par le père Serge Banza et une petite réception au préau  qui suivait juste la célébration eucharistique. Les Anciens Élèves de Don Bosco ont voulu, par la même occasion, honoré cette journée en organisant la deuxième à 11h, laquelle messe célébrée par leur aumônier, le père Didace, et la fête dans la salle cinquantenaire. 
Au niveau de l'oratoire, la journée n'est pas passée sous silence:  quelques jeux ont été organisés, la danse et le sport ont eu lieu.