DON BOSCO DES JEUNES

écrit par la communaute Provincialat - AFC, Le 27/01/2020 à 01h18.

La Pastorale Salésienne des Jeunes dans la province salésienne en AFC a réuni les jeunes de différentes écoles, groupes et mouvements sous le préau du collège Saint François de Sales Imara pour la fête de Don Bosco des Jeunes de cette année ce Dimanche 26 Janvier 202O.

La journée a commencé par la conférence tenue par le théologien Salésien de Don Bosco  Nestor Madimwena.

Ce Fils de Don Bosco  a porté à la connaissance des jeunes le message de l’Etrenne du Recteur Majeur Don Angel Fernandez Artimé  ainsi intitulé «  Bons Chrétiens et Honnêtes Citoyens ».

Il a invité  les jeunes de la province à avoir la foi en Dieu. C’est la première des dispositions à prendre à tout prix, étant donné que ce qui nous unit c’est la foi en Jésus Christ de Nazareth ; et avoir l’habitude de lire la Parole de Dieu qui renferme les promesses et la puissance de Dieu.

Ce Thème en cette année est une opportunité offerte aux jeunes à s’ouvrir assurément à la pratique de la lectio divina.

Sans oublier bien entendu les personnes  qui sont autour de nous et qui sont autant de canaux  par lesquels Dieu peut passer. Elles peuvent être enfants,  jeunes et vieux, de chez nous ou d’ailleurs.

Le Salésien de Don Bosco est missionnaire par essence, pour cela les jeunes qu’ils encadrent doivent être ouverts aux autres dans la périphérie existentielle et géographique.

 Et c’est non sans être mu par le Recteur Majeur que  Nestor a encouragé les jeunes à la culture de la rencontre avec les autres, nos frères…. Et même à s’engager dans la vie sociale.

Il a fustigé le comportement des jeunes d’aujourd’hui qui veulent tout avoir sans le moindre effort de leur part et le plus souvent  tout de suite.

IL les  a exhorté  à avoir le courage de s’engager dans la politique puisque a-t- il dit c’est un domaine de l’ordre de la foi où  les jeunes peuvent marquer l’histoire avec les valeurs sociales prônées par l’Eglise et  la famille salésienne.

Par ailleurs, ce pensionnaire du théologicum a ajouté dans cette optique et cela «de vive voix »  l’engagement de ces jeunes dans le respect de l’environnement. La maison commune selon l’expression consacrée du Recteur Majeur Don Angel Fernandez Artime.

C’est le propre d’un bon chrétien d’adopter des attitudes de respecter le bien commun et de se faire respecter en bannissant  le mur de la corruption, une gangrène de rapide destruction  qui a toujours joué un sale tour à la qualité de la compétence requise.

La présence de Marie Auxiliatrice est d’un apport indémontrable.

 Le Recteur Majeur par la bouche du théologien Nestor Madimwena a signifié aux jeunes que la congrégation est mariale. Et marie Auxiliatrice est aussi dans la voie du salésien.



                                                                                                                                        David KABONGO

Concert de la chorale d'Esis

écrit par la communaute Salama, Le 24/01/2020 à 11h19.

Une heure a suffit à la chorale de l'Ecole Supérieure d'Informatique Salama pour livrer un concert de musique classiques ce vendredi 24 janvier, dans la chapelle Regina Mundi du collège Imara. Ce concert a été livré à l'honneur des onze ans d'existence de cette chorale. Les étudiants membres de cette chorale ont exhibé plus de sept chants classiques de la sainte Messe. Ils ont été honoré par une chapelle pleine de leurs collègues étudiants, professeurs, autorités académiques, anciens étudiants-choristes, etc. qui ont répondu à leur invitation.


Ce vendredi 24 janvier 2020, date marquant la 54ème journée des communications sociales, le Centre des Jeunes Don Bosco Ngangi a servi de cadre pour la célébration de la solennité de Saint François de Sales, patron des journalistes et communicateurs. A cette occasion, le journal Jambo Vijana, animé par les jeunes des oeuvres de Don Bosco RDC-EST, a organisé une journée de partage et de découverte à l'intention des élèves de l'Institut Don Bosco Ngangi et des journalistes de Goma conviés à l'activité. Deux moments forts ont marqué la journée. D'abord une conférence-débat présentée en trois séquences par messieurs Tuver Wundi, Représentant de la corporation Journalistes En Danger au Nord-Kivu, Bonny Maheshe de Jambo Vijana et le Révérend Père Dominique Kubuya, Salésien de Don Bosco. Dans leurs interventions, ils ont circonscrit la vie et la spiritualité de Saint François de Sales, l'historique de la journée mondiale de  communications sociales ainsi que les objectifs y afférents. Le thème retenu pour cette journée est l'«Engagement commun, Redécouverte de la valeur de notre profession. Responsabilité personnelle dans la communication de la vérité». Ensuite, une célébration eucharistique a été organisée en l'honneur de Saint François de Sales. Elle a été conduite par le Révérend Père Césaire Ilowa, Salésien de Don Bosco et Vicaire de la Communauté de Ngangi. Au cours de cette eucharistie, le Père Césaire a invité les jeunes à développer une bonne communication, à tous les niveaux, caractérisée par l'amour car sans amour il est impossible de communiquer.

Raphaël Bukoko


Une cérémonie d'échange des cadeaux s'est déroulée à la radio don Bosco  RDC précisément à Lubumbashi  le vendredi 24 janvier 2020 dans les installations de la même institution. Se rapprocher, renforcer encore les liens qui existent, tel est objectif de cette rencontre. C'est dans le calme et la joie que cette cérémonie s'est déroulée. Il faut dire que cette dernière s'est clôturée par une photo de famille.


L'actuel Directeur Général de la Radio Don Bosco RDC, le Père Donatien Banze est désormais docteur en Théologie. Ce salésien de Don Bosco a soutenu sa thèse à l'Institut Pontifical de Liturgie de Rome, le 21 Janvier 2020. Cette thèse portant sur la parole de Dieu, sous l'intitulé de : « Lecture et interprétation de la Parole de Dieu dans la liturgie : Jalons pour une herméneutique holistique ».
Dirigé par Mgr Renato De Zan, cette thèse est le couronnement du parcours académique suivi à Rome par ce salésien de Don Bosco de la province d'Afrique Centrale.
Dans son travail, le père Donatien Banze s'est fondé sur une problématique de croisant la Parole de Dieu et le Lectionnaire, ce dans leurs richesse et complémentarité. Il s'agissait d'arriver à la proposition d’une méthodologie qui permettrait au fidèle de mieux s’approprier la Parole de Dieu proposée par la liturgie catholique. Sa logique de recherche est partie de "Sacrosanctum Concilium" qui éclaire le Lectionnaire et du "Verbum Dominum" qui éclaire la lecture de la Parole de Dieu. Dans ce sens, sa méthode considère la personne dans sa totalité et la richesse de la périscope de la Parole de Dieu, à comprendre dans la richesse de la célébration eucharistique, et selon le contexte la célébration dans laquelle elle est intégrée.
La thèse du Père Donatien Banze propose une approche qui permet au fidèle de s’approprier la Parole de Dieu en tenant compte des suggestions que lui offre la circonstance célébrée. Cela permet au chrétien d’accueillir la Parole de Dieu toujours dans un cadre nouveau qui est lié à chaque circonstance et à chaque célébration. Dan ce sens, la liturgie amène un plus au fidèle qui a le cœur ouvert et qui vit la célébration avec foi. Cela fait que chaque célébration est unique et particulière. 
Père Donatien Banze, fils de Saint Jea Bosco, à la suite de l'honneur qu'il a reçu à l'issue de sa soutenance de thèse, est dormais Docteur en Liturgie catholique.