Camp des enfants 2019

écrit par la communaute Provincialat - AFC, Le 08/07/2019 à 06h15.

Le camp des enfants 2019 se tient du 06 au 09 juillet à la kafubu.une organisation de la pastorale salésienne des jeunes de la province d'Afrique centrale en collaboration avec le mouvement salésien des jeunes pour l'enfance missionnaire. Plusieurs enfants dont l'âge varie entre 06 et 13 ans participent à ce camp. Voici la servante du seigneur, c'est le thème retenu pour cette année. Avant le départ, c'est le père provincial Albert Kabuge Kitungwa qui a prononcé un mot ainsi que la prière . pour lui, chaque enfant doit être missionnaire pour son ami ou voisin.


La province salésienne d'Afrique centrale Maria Assunta a été à l'honneur aujourd'hui Vendredi 05 Juillet 2019 à 11heures à Rome où le père Placide MUKUNDI MWADIANVITA, Salésien prêtre de cette province a défendu sa thèse de doctorat à l' Université Pontificale Salésienne de Rome. Il a défendu cette thèse en théologie dogmatique en anthropologie théologique. Sous le thème " L'anthropologie tripartite comme fondement du rapport de l'homme à Dieu dans la pensée d'Henri de Lubac". Le directeur de la thèse c'est Escudero Cabello Antonio de nationalité espagnole. Il sied de noter que le père Aimable Musoni, Sdb, a fait partie des membres du jury, le père Antonio Castellano était du nombre, tous dogmaticiens de L'UPS, Salésiens de Son Bosco bien évidemment. Pour la commission de communication sociale en Afc David KABONGO, Centre La Colombe. Source : Père Jean-Marc Marie Kabondo.


Dans le cadre de la clôture du projet intitulé : « Carrefours des centres de formation professionnelle pour la création des produits à valeur ajouté » qu’à été organisée une mini-foire les samedi 15 et dimanche 16 Juin 2019 de 9h à 15h au sein du Centre de formation professionnel (CFP) Magone. (Photo mot d’ouverture) Le projet est un fond compétitif nommé « INSPI », dont le Bureau salésien des projets a été le lauréat de l'appel à projet lancé par le programme Via Don Bosco en 2018. VIA Don Bosco est un partenaire qui subventionne l’organisation Don Bosco depuis plusieurs années, à travers un projet d’insertion socioprofessionnelle des jeunes en difficulté. Ce fond permet la mise en œuvre de projets innovants et spécifiques. Ainsi ce projet d'innovation, de synergie et d'apprentissage entre pairs a réuni les CFP Chem Chem, la Maison des Jeunes, Magone et Jacaranda. Ces 4 centres, entre les Chefs d'ateliers et les finalistes se sont réunis pour créer des prototypes (produits) à valeur ajoutée, exposés et mis en vente durant la mini-foire. Il s'agit, pour les filières « Soudure » et « Art et cuivre » du CFP de Magone, de la création d'une œuvre d'art en forme d'autruche. (Photo autruche) Pour la filière « agricole », le chou de chine a été cultivé à « contre saison » avec de l'engrais organique à Magone comme champ pilote avec la collaboration des CFP Chem Chem et Jacaranda. Puis la filière « menuiserie » du CFP de la Maison des Jeunes et la filière « soudure » du CFP Magone ont crées 3 produits : un banc scolaire amélioré pour écolier, un banc pour la maternelle et une chaise rembourrée de bureau avec écritoire. (Photos des produits ) Par ailleurs, les produits de bases habituellement vendus par les CFP sont aussi exposées : lapins, cobaye, soja, pamplemousse tapis de lit, chaussures, etc. Aussi, une sensibilisation sur la gestion du tri des déchets étaient présentes. Sur l'ensemble de la foire, l'on trouvait des poubelles de couleurs avec le type de déchet indiqué (verres, métaux, plastiques, etc) pour chaque couleur. Lors de la seconde journée, une conférence introductive sur le marketing a été animée par Mr Kouthy, entrepreneur en construction et Expert en Marketing (photo des participants à la conférence). Des sujets variés ont été abordés : Qu’est-ce que le marketing ? Comment vendre son produit ? Qu'est-ce qu’il faut faire et ne pas faire ? Les participants (enseignants, formateurs, coordonnateurs de formation ou de services d'orientation pour nos jeunes ) ont pu poser leurs questions. Le public était varié durant ces deux journées, des particuliers, des familles, des confrères salésiens et des partenaires. De cette conférence introductive, s'ensuivra dans les prochaines semaines par une intervention personnalisée dans chaque centre accompagné de la Directrice du BSP et de Mr Kouthy


Clôture des activités 2018-2019

écrit par la communaute Salama, Le 16/06/2019 à 08h56.

La messe de la clôture des activités de la pastorale salésienne universitaire a lieu le samedi 15 juin 2019 dans la grande salle de Salama. Toute l’activité s’est déroulée lors de la messe célébrée par le Père Isaac KAMIBA, aumônier d’Esis, qui a présenté la figure de Barnabé comme model pour les jeunes et éducateurs d’apôtre du Christ. Avant la bénédiction finale, le représentant des jeunes étudiants à tenu un mot de remerciement à l’égard de tous les étudiants, professeurs et comité des gestions pour l’assistance, l’accompagnement et le soutient pour la réussite de l’année qui s’achève. Ensuite, un mot de l’équipe d’Esis qui a tenu le flambeau de la direction de la pastorale salésienne universitaire durant deux années, mot tenu par le Père Isaac Kamiba. Le dernier mot était celui des aumôniers généraux, qui à leur tour ont présenté l’aspect du « marcher ensemble. » La pastorale Salésienne Universitaire est en train de vivre un temps privilégié où Dieu parle continuellement à travers des témoins et des évènements. Marcher ensemble est une réalité propre à l’existence humaine que nous trouvons bien représentée, non seulement dans certaines figures de l’Ancien Testament, mais particulièrement en Jésus lui-même qui déploie sa mission en marchant en compagnie de ses proches et de tous ceux qui attendent de lui des paroles de vie. Marcher ensemble est processus parfois fatiguant, qui requiert une profonde expérience de foi, un sens d’appartenance à la famille, une disponibilité pour accueillir, accompagner et discerner ; et requiert particulièrement une formation continue. Celles-ci sont des conditions pour que croisse l’humanité et l’esprit de famille ECIAM. Pour la réussite des activités de cette année pastorale 2018-2019, le remerciement s’adresse aux trois institutions : Ecopo, Esis et Isamm. Merci aux étudiants et aux comités de gestion pour la route parcourue ensemble avec joies et peines. Le regard de cette pastorale se tourne singulièrement vers la communauté d’Esis. « Nous vous disons sincèrement merci pour votre sens d’appartenance, votre disponibilité, votre engagement, votre mobilisation des énergies manifestée à toutes les activités organisées. Nous n’avons ni or ni argent à vous donner mais veuillez recevoir notre gratitude » disait la sœur Albertine. « A Marie, Mère de l’Église et de la famille Eciam, nous confions notre engagement, pour l’année pastorale prochaine 2019-2020 avec Isamm qui a bien accepté de prendre le flambeau de direction, à marcher ensemble avec toutes les communautés éducatives, la famille salésienne et avec toutes les personnes engagées dans notre mission pour témoigner de l’Amour de Dieu et donner espérance et joie au cœur du monde », a conclu la sœur Albertine, aumônière Générale d’Eciam. Notons qu’il y a eu présentation des 8 jeunes d’Esis qui ont reçu le sacrement d’initiation chrétienne au courant de cette année.


Dans la province salésienne d’Afrique centrale (AFC) Maria Assunta, c’est le dimanche 2 juin 2019 que la famille salésienne s’est rencontrée pour son habituel pèlerinage marial. Avant la marche de ce dimanche matin, les jeunes du Mouvement Salésien des Jeunes (MSJ) ont veillé dans la prière et action de grâce au Collège Mwapusukeni qui est sous la direction des jésuites. C’est à partir de ce Collège que les nombreux pèlerins ont rejoint les jeunes pour le début du Rosaire. Durant trois heures, soit de 8h à 11h, les filles et fils de la Vierge Marie d’AFC ont exprimé leur dévotion à la Madona. Arrivés à la Cité mariale de Don Bosco, lieu où les salésiens ont le projet de construire une université et une église dédiée à « Celle qui a tout fait », les pèlerins ont participé à la célébration eucharistique présidée par le supérieur provincial, le père Albert Kabuge et à laquelle quinze autres confrères salésiens ont concélébré. Durant cette eucharistie de l’Ascension qui avait une intention particulière pour la Vierge Marie, le président a fait une mention spéciale aux 150 ans d’existence d’ADMA. A cette occasion, pour la première fois dans la province, les membres d’ADMA, jeunes et adultes, ont fait la promesse et ont reçu les macarons et médailles. Que vivent Don Bosco et Marie Auxiliatrice en AFC ![p]Martin Cléophas Kambalenga, sdb.[/p]