[p]Du 02 au 06 janvier 2019, 31 jeunes de la pastorale salésienne universitaire, ECIAM (Esis-Ecopo-Isamm) ont bien participé à la deuxième édition du forum organisé à Likasi sur le thème : « La sainteté dans l'aujourd'hui de ma vie ». Ce thème a été formulé sous l’impulsion de l’exhortation apostolique du Pape François : « GAUDETE ET EXSULTATE ». [/p][p]Durant 3 jours pleins, plusieurs conférences ont été présentées sous la direction et l’orientation de l’équipe d’animation de la pastorale salésienne universitaire. Celle-ci est composée de : Père Paulin, Sœur Albertine, Père Lambert, Sœur Rosali, Père Isaac, Frère Gaëtan, Sœur Georgette, Sœur Victorine et Madame Sophya . Le premier jour (03 janvier 2019) la conférence a été animée par père Lambert Malungu, dans la perspective du dernier Synode des évêques qui a eu lieu à Rome du 03 au 28 octobre 2018, « Les jeunes, la foi et le discernement de vocations ». A ce sujet, plusieurs témoignages de vie concrète ont été donnés par Père Paulin Kayumba sdb, sœur Rosalie FMA FMA, sœur Guylaine bénédictine et Da Chantal volontaire de Don Bosco. Dans les après-midis, le père Emmanuel KIZA, responsable de la radio Don Bosco, a réfléchi avec les jeunes sur le thème : « les réseaux sociaux : voie de sainteté ou de perdition ? ». Le deuxième jour (04 janvier 2019), nous avons eu le bonheur et l’honneur de recevoir parmi nous, dans l’avant midi, l’abbé Louis Mpala, professeur à l’université de Lubumbashi. Il a échangé avec les jeunes durant quatre heures sur le thème : « les loges mystiques. Pour quelle voie salvatrice ? ». Et, l’après-midi, c’était le tour de monsieur François NGADI, ancien de Home ZANIN, qui a développé le thème : « les Jeunes au cœur de l’entrepreneuriat comme une ébauche d’une solution à la conjoncture actuelle ». En fin, le troisième jour (05 janvier 2019), trois conférences se sont tenues dans une suite logique sur le mariage. En premier lieu, sur la pertinence des examens médicaux prénuptiaux par le docteur NTUMBA Francis ; en deuxième lieu, sur l’union matrimoniale à la lumière du droit canonique par Abbé Gaspard Mukoko et en troisième lieu, sur les enjeux du mariage coutumier et civil dans le quotidien humain par Madame Espérance. [/p][p]Ayant écouté et participer à toutes ces conférences, je me permets de dire que ce forum a été, pour nos jeunes, un excellent moment de formation catéchétique qui convient à leur âge et à leur niveau académique. [/p][p]Une joie parfaite a été vécue et partagée par les jeunes de l’Eciam durant les six jours de la deuxième édition du forum organisé à Likasi. Nous reconnaissons qu’elle n’est pas le fruit de nos efforts ni de nos actions mais le fruit de la Grâce de Dieu parce que ce forum a eu lieu pendant une période de tension en République Démocratique du Congo, l’attente des publications des résultats électoraux à la présidentielle par la CENI. Je souhaite à tous les jeunes qui ont participé à ce forum, de vivre les enseignements reçus et de le transmettre à leurs amis. [/p][p]Frere Gaetan LWAMBA, sdb[/p]


La mission, un chemin d’espérance

écrit par la communaute Missionnaires (d, Le 03/02/2019 à 07h01.

Après quatre mois et sept jours d’attente, nous avons pu obtenir le visa ou la clé d’accès en Irlande, notre pays de mission. C’était un certain mardi 8 Janvier 2019 que cela fut rendu public et après quoi nous avons commencé à fermer nos bagages, Antonio, mon compagnon de mission et moi. Certes, nous avons passé ce moment d’attente dans la communauté de San Callisto où les confrères nous ont offert la possibilité d’apprendre l’histoire et la réalité de la catacombe. Ceci m’a permis de guider quelques visites touristiques en français et dans certaines autres langues notamment le Chinois, Coréen, Russe, Grec… portant la cassette. Cette expérience a été d’un grand apport pour nous, spécialement du point de vue de la foi, de l’histoire et de relations interpersonnelles. En outre, nous avons vécu au milieu de confrères qui nous ont accompagnés jusqu’au jour de notre départ, spécialement le Père Directeur, Don Luigi. Quand je dis accompagnés, cela insinue qu’ils nous ont aidés à passer ce moment dans la foi et l’espérance. Car, à mon avis, il n’est pas facile d’espérer jusqu’au bout si l’on n’a aucun guide. Le samedi 12 Janvier 2019, nous sommes partis de la communauté à l’aéroport de Ciampino, accompagnés du Frère Ignazio, après une dizaine de minutes d’accolades avec les confrères. Il faisait environ 8h45. À 11h30 nous avons pu décoller de Ciampino, pour atterrir à 13h30 (heure locale ou 14h30 heure de Rome) sur la piste de Dublin. Après une quarantaine de minutes dans l’aéroport nous avons été accueillis par le Père Eunan, le Provincial, qui nous a conduits à notre demeure, la communauté Sainte Catherine, à Maynooth. Nous avons bénéficié d’un bon accueil de la part des confrères et jeunes trouvés sur place. Enfin, nous avons effectué un parcours très significatif. Nous sommes arrivés en la veille de la solennité du Baptême de notre Seigneur Jésus-Christ. Ceci fut pour nous une façon particulière de participer au projet du Père. Comme le Christ Lui-même, il nous a fallu renaître avant de commencer notre nouvelle mission. C’est bien en ce Dimanche 13 Janvier 2019 et avec cet évènement que commence notre œuvre. Nous croyons qu’elle portera de bons fruits. Votre aide, surtout votre prière nous aidera à porter notre espérance jusqu’au bout ; à mener le peuple, spécialement les jeunes au Christ, l’Agneau de Dieu. [p]Benoit KUFIKA[/p]


Don Bosco à Chem-Chem

écrit par la communaute Ruashi Chem-Chem, Le 03/02/2019 à 05h57.

A chemchem, la fête de saint jean bosco a été célébré avec faste entre confrères, novices, ouvriers, enseignants, jeunes du centre professionnel et les écoliers. La fête a commencé avec la célébration eucharistique dite par le p. Gauthier Tshibangu, où il a exhorté l'auditoire à la fidélité et à la mise en pratique tout ce que Don Bosco, le saint du jour, recommande. Après la messe se sont suivies les activités rectificatives dont le match entre les novices et les jeunes du centre professionnel, les jeux populaires pour les écoliers de l’École Primaire saint Dominique Savio. Après est intervenu le moment de partage festif et fraternel en don bosco.[p]Delphin Muhindo[/p]


Viens Emmanuel ! Viens nous sauver.

écrit par la communaute Uvira, Le 23/12/2018 à 08h55.

[p]La préparation à la fête de Noël s'est bien avec surtout les récollections de l 'Avent organisées à l'institut Mwanga D' Uvira ainsi qu'à la paroisse Bienheureuse Anuarite. [/p][p]C'est depuis le Jeudi 17 décembre que les élèves ont eu leur récollection organisées par promotion. Ceux du cycle d' orientation ce sont réunis à la cathédrale, les classes de troisième année était à l'évêché et celles de cinquième et sixième étaient quant à eux chez les xaveriens. Chaque jour, la journée commençait par une prière, suivi de l'exposé du thème, puis des questions par carrefour et confessions pour finir par la messe. [/p] [p]Pour les jeunes de la paroisse, le rendez-vous était pour le dimanche 21 décembre à la maison Don Bosco. Ce les participants à la récollection était plus les jeunes des différents groupes et mouvements de la paroisse. [/p][p]À l'école comme à la paroisse, le thème était focaliser sur l'Avent avec une référence au thème annuel de l'évêque :" Délivre-nous du mal". Ces bons moments de ressourcement spirituel ont permis aux élèves et aux jeunes de la paroisse à se préparer pour faire renaître Jésus dans leur coeur au jour de Noël.[/p][p]Joyeux Noël et bonne fête de nouvel an à tous ![/p][p]Charles Lubo, Sdb. [/p]


Marie Immaculé Conception à Sakania

écrit par la communaute Sakania, Le 23/12/2018 à 08h51.

[p]C’est en date du 08 Décembre 2018 qu’il y a eu la fête de Marie Immaculée Conception à la Mission de Sakania. Cette journée a commencé par deux (2) célébrations Eucharistiques, dont la première réunissait toutes les écoles primaires de la Mission, EP. LUBEMBE 1, EP. LUBEMBE 2, EP CENGELENI, ainsi que l’école maternelle CENGELENI. Et la seconde contenait l’institut BUSANDULUSHI et le Lycée LUBEMBE.[/p][p]Les deux célébrations Eucharistiques étaient au zénith, c’est-à-dire, une grande participation d’élèves de deux cotés. La célébration Eucharistique des enfants, c’est-à-dire, des écoles primaires, était à la grotte NOTRE DAME DE LOURDES. Les enfants étaient nombreux pour fêter Marie Immaculée Conception. Le célébrant de l’Eucharistie était le Père Déogratias MUTOMBO (curé de la paroisse et directeur de la communauté). Bien avant le début de la célébration Eucharistique, il eut le mot de circonstance de la directrice de Sœurs FMA, Sœur Rose KISUKULU, où elle invitait tous les élèves à pouvoir bien célébrer la fête de Marie Immaculée conception avec joie.[/p] [p]La seconde célébration Eucharistique avait eu lieu dans l’Église Saint Dominique Savio, en présence de deux écoles, l’institut Busandulushi et le Lycée Lubenmbe. Les deux écoles de la mission étaient enthousiasmées en célébrant la fête à Marie Immaculée Conception ensemble. Le préfet de l’institut Busandulushi, le Père Paul KYANINO était le célébrant principal pour cette fête de Marie Immaculée Conception. Le père Paul n’était pas seul à l’Autel, mais il était accompagné par son homologue prêtre, le Père Déogratias MUNGUMWA, directeur des études comme concélébrant. [/p][p]Après les deux célébrations Eucharistiques dont une à la grotte Notre dame de Lourdes et l’autre dans l’Église Saint Dominique Savio, la journée avait continuée avec les activités récréatives dont chaque institution avait pris sa part de responsabilité. Au niveau de Busandulushi, il eut le grand jeu dont tous les élèves étaient participants. A ce grand jeu, il était question de la rapidité pour pouvoir remporter le prix. L’après-midi était consacré aux activités récréatives. Au cours de ces activités récréatives, nous avons enregistré quelques pièces théâtrales, sketchs, numéros et autres. [/p][p]Pour clore, la journée s’est soldée par la remise des trophées aux équipes gagnantes du tournoi Marie Immaculée Conception et de gagnants au grand jeu, le Père Paul Kyanino, par le préfet des études. Le mot du soir ainsi que la prière finale étaient donnés par le préfet lui-même.[/p] [p]Le 14 Décembre 2018, la mission de Sakania accueille une délégation de précapitulaires du Chapitre Provincial 20ème. Cette délégation était accompagnée par le Père Dieudonné BESA, comme précapitulaire et du secrétaire provincial, le Père Didace. La délégation avait réuni toutes les communautés de salésiens de Don Bosco de la botte, à savoir, la communauté de Mokambo, de Kipusha et de Sakania.[/p][p]La communauté de Mokambo était représentée par quatre confrères, dont le Père Thomas MUZINGA, le directeur de la communauté, le Père Serge MWAKA, curé de la paroisse Saint Joseph, le Père Firmin KIKOLI, préfet des études, ainsi que du stagiaire Adrien AMSINI. Et celle de Kipusha était représentée par le Père Frederik VERPOEST, le directeur de la communauté. Au finish, la communauté de Sakania était représentée par tous les confrères résidents, à savoir, le Père Déogratias MUTOMBO, le directeur de la communauté, le Père Paul KYANINO, préfet des études, le Père Déogratias MUNGUMWA, directeur des études, ainsi que les deux stagiaires, Polydor NGOY et Lambert KAMONDE.[/p][p]Une célébration Eucharistique était au programme pour unifier les communautés de la botte. Au cours de la célébration Eucharistique, le Père Dieudonné Besa a confié aux trois directeurs présents, les travaux du chapitre provincial 20ème. Un verre fraternel a clôturé la soirée. [/p]