le carrefour de la jeune fille

écrit par la communaute Provincialat - AFC, Le 08/05/2019 à 09h42.

Les activités de la pastorale des jeunes sont les différentes rencontres pendant lesquelles les jeunes entrent en contact avec les matières de la pastorale des jeunes et œuvrent pour le développement communautaire. Ainsi, cette rencontre diocésaine est organisée chaque année, dénommée le carrefour de la jeune fille ; dont l’organisation est confiée la sous-commission de la jeune fille (S/COJEFI) et leur accompagnatrice sr Hortense KATAPALA, fma. C’est le sous-secteur EST, paroisse saint Gérard de KAPOLOWE mission qui a accueilli ce carrefour du 29 au 01 mai 2019. Chaque groupe ou mouvement, secteur et sous-secteur, a envoyé une délégation dont le nombre et la qualité des membres est déterminés par les responsables à ces différents niveaux, sectoriels, décanaux, paroissiaux et communautaires. Nous avons enregistré cette année un effectif de 492 filles. L’organisation était focalisée sur le Support fondamental de l'Evangélisation, la Pastorale des jeunes entend : ? Accompagner le jeune dans son cheminement quotidien vers la maturité spirituelle, le raffermissement de sa foi chrétienne ; ? Aider le jeune à affronter avec confiance sa condition humaine ; ? Préparer le jeune à s'assumer dans la triple mission dévolue par l'Eglise à tout baptisé : a) Mission royale (gouvernement et temporelle) rassembler - servir b) Mission prophétique (peuple des prophètes); annoncer - dénoncer - agir c) Mission sacerdotale (peuple des prêtres): apostolat – prière. Et les Objectifs fondamentaux pour suivi étaient : 1. Promouvoir la foi du jeune par une maturité doctrinale susceptible d'affiner son goût de la prière et de garantir la pérennité de l'Eglise. 2. Eduquer le jeune selon un projet de promotion intégrale de l'homme essentiellement orienté vers Jésus-Christ. Homme parfait, prise en compte de toutes les cinq dimensions de la vie humaine à la lumière de l'Evangile (social, culturelle religieuse, politique, économique). 3. Former le jeune à se connaître, à découvrir "ses talents", fructifier pour se prendre correctement en charge et répondre opportunément avec conviction aux exigences de sa vocation appel du Père-Créateur. 4. Susciter une conscience prophétique dans le jeune en le préparant à bien percevoir et interpréter les signes de temps afin de se comporter en chrétien avisé d'être "lumière du monde" ou "sel de la terre" leadership spirituel. Il est bien évident qu'à travers ces objectifs, la Pastorale incite le jeune à cultiver les vertus évangéliques et à s'adonner aux fruits de l'Esprit Humilité, sincérité, fidélité, charité, altruisme, etc. (cf. Galates 5, 22-24.) puissances, colonisatrices. Aussi, créa-t-elle la jeunesse du Mouvement Populaire de la Révolution (JMPR) comme cadre "propice" à l'expression et à l'unité de la jeunesse pour l'édification d'une nation forte et souveraine. Que faire pour continuer, en dépit de tout l'encadrement des jeunes? Dans ces incessants tourbillons où politique et catholique se disputaient la même jeunesse. Une seule issue, s'offrir à l'Eglise: rencontres paroissiales hebdomadaires. Chaque samedi, des fondamentales (thèmes) de leur vie. Pour des raisons d'organisation, ces rencontres paroissiales des jeunes successivement appelées "carrefour des jeunes", "conciles des jeunes" puis "groupe des jeunes" déclenchent le processus de l'institutionnalisation de la Pastorale Diocésaine des Jeunes dans sa dynamique actuelle.


LE PELERINAGE MARIA

écrit par la communaute Provincialat - AFC, Le 08/05/2019 à 09h34.

En date du 01 Mai 2019, comme à l’accoutumé, le Secteur Lubumbashi a vécu un événement heureux : LE PELERINAGE MARIAL. Plus au moins 8.000 membres ont participé à ce pèlerinage autour du thème: Marie, modèle de foi et d’Esperance. Il est vrai que c’est depuis plusieurs années que cela se fait, mais signalons que pour cette année c’est vraiment spécial, car nous avons eu la présence de l’aumônier national, le Révérend Abbé Claudio YVO ainsi que toute son équipe, du Bureau National à savoir: le Chef national, Martin MUKADI; le secrétaire exécutif, Jean de Dieu KAFINGA et la Chargée de finance, Sr Léontine SONYI. Le pèlerinage qui est un voyage effectué par un croyant, vers un lieu saint pour des motivations religieuses, a toujours été aussi pour le kiro, un voyage vers le lieu saint " le Domaine marial" pour offrir à Dieu les intentions diverses par l’entremise de la Vierge Marie. Ce grand jour, la prière du chapelet nous lance dans ce mois marial. Chaque kiro avec son groupe a récité deux dizaines de chapelet, ensuite dans la marche pieuse, les différents groupes se sont retrouvés à un lieu choisi dans le décanat pour réciter encore deux autres dizaines de chapelet. La dernière dizaine est récitée ensemble avec tous les autres groupes à partir du Lycée Tuendelee où s’est effectuée l’ouverture solennelle du pèlerinage, qui lance le début de la marche ou du pèlerinage. Quelle joie de retrouvaille avec les anciens dirigeants accompagnés de toutes leurs familles aussi kiro. Du plus petit au plus grand, on voit les différentes couleurs qui défilent, chapelet en main avec des chants kiro plein de paroles mariales, en direction du domaine marial. La grande statuette de la Vierge Auxiliatrice a précédé tous les groupes. Quelle fierté! A peine que tous les groupes se sont retrouvés au domaine marial, la belle chorale d’ensemble résonnait avec de beaux refrains et belles chansons mariales et de Pâques. Et au même moment le célébrant et toute sa suite des concélébrants s’avançaient pour la célébration eucharistique présidait par le Révérend Père Daniel, sdb, l’ancien aumônier sectoriel. Dans son serment, il nous a exhortés d’être de vrais pèlerins et témoins de la résurrection a travers notre vie. C’est dans cette meme ligne que l’aumonier national nous a demandé aussi de bien garder et respecter notre style kiro a travers notre habillement. Pour finir, le Père Pierre Maibwe, l’aumonier provincial de la pastorale salésienne a sensibilisé les kiros de marquer leur présence à la rencontre avec le 11 eme successeur de Don Bosco, Don Angel Fernandez, en date du 11 Mai à la Cité des jeunes. Nous remercions tous les accompagnateurs ( trices) spirituels (les) présents a ce pèlerinage: le Père Emmanuel Kiza, l’aumônier sectoriel, le Père Gauthier, le Père Paulin Kayumba, l’abbé Pierre, sdb, Frère Gaétan, Pauliste….La sœur Yollande fma, Sr Arianne, Sr Generose, Sr Irène, Sr Solange…. Que la Vierge Auxiliatrice, modèle de foi et d’Esperance nous protège pour rester fideles au Christ notre chef. Plus haut, Kiro! Sr Léontine SONYI, fma.


C’est en date du 01/05 2019 qu’a eu lieu la fête de la Province salésienne de Sicile-Tunisie. Comme chaque année et selon la tradition de cette Province salésienne, en ce jour est associée aussi la confirmation des ministères de Lectorat et de l’Acolytat pour les candidats qui se préparent au Sacerdoce ministériel. Cependant, cette année l’événement s’est déroulé à Palerme (Sicile). La messe de confirmation des ministères a débuté à 11h20’ et a été présidée par Son Excellence Monseigneur CORRADO LOREFICE, Archevêque métropolitain de Palerme. 11 candidats ont reçu le Ministère de Lectorat (parmi lesquels le confrère Jean-Paul NGOIE) et 7 candidats pour le Ministère de l’Acolytat (parmi lesquels le confrère MARTIN KALWIBA). Nous tenons à remercier tous les confrères pour nous avoir soutenus avec vos prières. Et que par l’intercession de Marie Auxiliatrice le Seigneur continue à bénir vos projets et entreprises dans la mission salésienne chez nous en AFC. Nous vous souhaitons également un bon mois marial et surtout une bonne préparation de l’accueil du Recteur Majeur chez nous ! Union de prière. Jean Paul NGOIE, Sdb


Ce lundi 6mai, en la fête de saint Dominique Savio, les salésiens de don Bosco de l'Afrique Centrale (AFC) ont lancé les travaux du 20 eme chapitre provincial.


Publication du résultat du Fethesco

écrit par la communaute Salama, Le 03/05/2019 à 09h50.

La dixième édition du Festival de Théâtre Scolaire (Fetescho) a eu lieu du 22 au 30 Avril 2019 et a connu la participation de 31 écoles. Les Trois meilleurs écoles étaient Maisha Karavia à la première place avec 85,25%, Lycée Wema à la deuxième place avec 81,5% et C.S GALAXIE à la troisième place avec 79,25. La publication de résultat a eu lieu dans la grande salle de Salama le mardi 30 Avril de 9h à 14h. Tout a commencé par la prière d’ouverture, suivie de l’hymne national chanté en Swahili par les élèves de l’école Sinda buya. La présentation d’un spectacle par la maison Laura a précédé une brève présentation du protocole de protection des mineurs par Mademoiselle Edwige FOUDA. Le directeur de la maison Safina, le père Isaac a présenté le contexte dudit festival, tout en relevant son histoire, les difficultés rencontrées et les perspectives d’avenir, il a remercié tous les partenaires qui ont concourut à la réussite de cette activité : Enable, Ruashi Mining, le jury, les écoles participantes, la commission d’organisation, etc. la série des mots se clôturée par celui provincial de salésiens de Don Bosco, le Révérend Père Albert Kabugue, qui a lancé un grand défi à toutes les couches d’organisation et de participation du fethesco : la participation au fespaco. C’est autour de 11h30 que la publication des résultats et la remise de prix ont commencées. Toutes les écoles participantes, tous les acteurs qui ont défilés sur scène, tous les encadreurs et les dix premiers dans toutes les catégories ont reçu des prix. La journée s’est clôturé avec le mot du soir du frère Gaëtan Lwamba, vice-directeur de la maison Safina qui a invité tous les organes du festival a s’investir dans l’organisation de la 11e édition.