70 élèves dont 54 du centre professionnel et 16 de l’Institut Don Bosco Ngangi, une école salésienne de Goma, ont effectué une visite scientifique au sein de la centrale hydroélectrique de Matebe, dans le territoire de Rutshuru à environ 80 km de la ville de Goma, au Nord-Kivu. C’est sous les coups de 11h que les élèves de la 5ème année construction de l’Institut Don Bosco Ngangi et ceux de l’école professionnelle, toutes sections confondues, ont fait leur arrivée à la centrale hydroélectrique de Matebe, une de nobles initiatives de Virunga fondation en partenariat avec l’ICCN, gestionnaire du Parc National de Virunga. Arrivés à MATEBE, les élèves de Don Bosco et leurs éducateurs ont été accueillis par l’équipe de la communication de Virunga sarl par l’entremise de monsieur Bienvenu BWENDE. Celui-ci a souhaité la bienvenue à toute la délégation de Don Bosco conduite par le Révérend Père Mathias KAMBALE, Salésien de Don Bosco et Econome de Don Bosco Ngangi. Avant de commencer la visite, les élèves ont été appelés à une attention soutenue afin de ne rater aucune de grandes lignes de leur visite qui vise à permettre aux apprenants de concilier la théorie à la pratique. Au cours de la visite, le guide principal a expliqué aux visiteurs le bien-fondé de l’existence de la centrale hydroélectrique de Matebe. Cette centrale, avec une production de 13Kw d’électricité, a été créée pour réduire le taux de la pauvreté de la population riveraine du parc mais aussi pour assurer la protection de l’environnement, a renchéri Bienvenue BWENDE, Responsable de la Communication à MATEBE. A la fin de la visite, les élèves ont exprimé leurs sentiments de satisfaction vis-à-vis du déroulement de la visite guidée. Ils ont estimé que cette activité a ajouté un plus sur leur cursus formatif et ont émis le vœu de voir le Centre Don Bosco Ngangi multiplié les activités de ce genre pour renforcer la qualité de la formation offerte aux jeunes de Goma par les Salésiens de Don Bosco. Raphaël BUKOKO, Jambo Vijana


La grande salle du centre des jeunes Don Bosco Bukavu, a abrité du 16 au 18 avril dernier une session de formation des dirigeants Kiro de archidiocèse de Bukavu. Une session qui intervient 3 ans après l’implantation du Kiro dans archidiocèse par les prêtres salésiens de Don Bosco en collaboration avec archidiocèse de Bukavu et les sœurs Salvadoriennes. Conduit par le père Dieudonne Ilunga (M16) et la sœur Sylvie salvadorienne, les dirigeants Kiro de Bukavu ont été instruits sur des notions relatives au mouvement, à la vie chrétienne, à la santé publique, des techniques nouvelles et autres. À l'issue de cette session, les représentant des 11 œuvres et paroisses dans pilotes de ce mouvement chrétien catholique ont reçu des mains de leurs aumôniers des brevets de participation.


Festival des théatres scolaires : 10e édition

écrit par la communaute Salama, Le 27/04/2019 à 09h49.

Depuis neuf ans déjà, Safina organise chaque année, le Festival de Théâtre Scolaire, FETHESCO en sigle, pour les écoles primaires et secondaires de la ville de Lubumbashi et ses environs. L’objectif que nous visons en organisant le FESTIVAL est de promouvoir la culture du théâtre et de la littérature classique chez les jeunes. La neuvième édition s’est déroulée durant 10 jours soit du 12 Avril au 22 Avril 2018. Sur 51 écoles inscrites, 30 ont effectivement participé. C’était pour la première fois que le FETHESCO s’organise avec un si grand nombre d’écoles. Les acteurs actifs sur scène étaient au nombre de 230 personnes, pour un public d’environ 2000 jeunes venu encouragé leurs écoles. Une première exception avait été marquée par la participation de l’école Nuru des mal voyant qui a occupé normalement la septième place sur la liste. Pour cette 10e édition, le Fethesco se tiendra du 23 au 29 avril : jours ouvrables de prestations des différentes écoles de 08h à 17h. Et le 30 Avril sera le jour de la publication de résultats et la remise des cadeaux. Cette édition aura la participation de 39 écoles inscrites. Et les membres jurys seront : • Le Professeur ordinaire JACKY MPUNGU MULENDA, docteur en communication visuelle et spécialiste en sociologie des médias. • Le Professeur ordinaire FABIEN KABEYA MUKAMBA, docteur en langue et littérature française, spécialiste en art du spectacle. • L’ingénieur NAHIDA MAMB MUTOMB, président de la commission FETHESCO • Madame Edwige FOUDA BENOAH, volontaire des Don Bosco Nous remercions nos différents partenaires pour l’organisation et la réalisation de cette 10e édition. Pour cette édition, nous vous souhaitons un bon spectacle à tous, une bonne chance à toutes écoles et acteurs et que le meilleur gagne.


Mercredi 17 dans archidiocèse de Lubumbashi à eu lieu le chemin de croix des mamans catholiques dudit archidiocèse. Tout à commencer vers midi à la cathédrale Saints Pierres et Paul pour faire un tour du centre ville de Lubumbashi avec les 15 stations dans une attitudes des prières et plein de dévotions. La dernière station,15 était toujours la même cathédrale conclut par la benediction du son excellence monseigneur Jean Pierre TAFUNGA vers 17h.


Le Samedi 30 mars 2019 à eu lieu au pré haut de l’Institut Technique Salama la clôture du mois de la femme dans la pastorale salésienne universitaire de 09h à 16h. La journée a connu la participation des étudiants, professeurs, autorités académiques, ouvriers et invités des trois instituts : Esis, Ecopo et Isamm ; tous habilés en pagne du motif choisi pour la circonstance. Tout à commencer par une belle messe dite par le Père Paulin Kayumba, aumônier général de cette pastorale ; suivie par quatre (4) interventions présentées respectivement par : - Madame Clotilde Mutita sur le thème : « Femme entrepreunante pour une construction d’un lendemain meilleur ; - Madame Espérance Lumbu sur le thème : « Les violences faites aux femmes et aux filles dans les sphères publiques et privées, y compris la traite et l’exploitation sexuelle et autres types d’exploitations » ; - Madame Maguy sur le thème : « L’égalité des sexes et l’autonomisation des femmes : les systèmes de protection sociale, l’accès aux services publics et la construction d’une infrastructure durable » ; et enfin - Madame Agnès KABWIZ sur le thème : « Femme fais toi respecté par tes styles vestimentaires ». Après ces interventions, des riches échanges ont eu lieu entre les conférencières et les participants afin de porter à la lumière certaines zones d’ombre. Dans les après-midis, il y a eu une bonne présentation des projets des étudiantes de trois instituts réalisés dans leur domaine respectif. Une série d’activités récréatives : défilé de modes, génie en herbe, danses, poèmes, blagues, etc. a précédé le mot du soir dit par le Père Isaac Kambi, aumônier d’Esis, qui a clôturé ladite journée.