Mercredi 17 dans archidiocèse de Lubumbashi à eu lieu le chemin de croix des mamans catholiques dudit archidiocèse. Tout à commencer vers midi à la cathédrale Saints Pierres et Paul pour faire un tour du centre ville de Lubumbashi avec les 15 stations dans une attitudes des prières et plein de dévotions. La dernière station,15 était toujours la même cathédrale conclut par la benediction du son excellence monseigneur Jean Pierre TAFUNGA vers 17h.


Le Samedi 30 mars 2019 à eu lieu au pré haut de l’Institut Technique Salama la clôture du mois de la femme dans la pastorale salésienne universitaire de 09h à 16h. La journée a connu la participation des étudiants, professeurs, autorités académiques, ouvriers et invités des trois instituts : Esis, Ecopo et Isamm ; tous habilés en pagne du motif choisi pour la circonstance. Tout à commencer par une belle messe dite par le Père Paulin Kayumba, aumônier général de cette pastorale ; suivie par quatre (4) interventions présentées respectivement par : - Madame Clotilde Mutita sur le thème : « Femme entrepreunante pour une construction d’un lendemain meilleur ; - Madame Espérance Lumbu sur le thème : « Les violences faites aux femmes et aux filles dans les sphères publiques et privées, y compris la traite et l’exploitation sexuelle et autres types d’exploitations » ; - Madame Maguy sur le thème : « L’égalité des sexes et l’autonomisation des femmes : les systèmes de protection sociale, l’accès aux services publics et la construction d’une infrastructure durable » ; et enfin - Madame Agnès KABWIZ sur le thème : « Femme fais toi respecté par tes styles vestimentaires ». Après ces interventions, des riches échanges ont eu lieu entre les conférencières et les participants afin de porter à la lumière certaines zones d’ombre. Dans les après-midis, il y a eu une bonne présentation des projets des étudiantes de trois instituts réalisés dans leur domaine respectif. Une série d’activités récréatives : défilé de modes, génie en herbe, danses, poèmes, blagues, etc. a précédé le mot du soir dit par le Père Isaac Kambi, aumônier d’Esis, qui a clôturé ladite journée.


Lancement des Jeux Salésiens Académiques

écrit par la communaute Imara, Le 25/03/2019 à 09h29.

24 mars 2019, un dimanche pas comme les autres dans la famille salésienne à Lubumbashi. Il y eut l’ouverture solennelle des jeux salésiens pour l’édition 2019. Ils sont venus des quatre coins de la ville, les jeunes des écoles, des paroisses et des oratoires salésiens et non salésiens ayant tous adhéré à l’éducation, ou mieux, à l’esprit salésien. Ils sont venus répondre à l’appel de lancer fraternellement cette édition 2019, avec toutes ses nouveautés, sous le regard aimant et bienveillant de Dieu qui nous tous heureux aujourd’hui et demain. En cette année, effectivement, on parle de la nouvelle vision, des jeux salésiens académiques, pour la simple raison qu’il a été souhaité par l’organisateur, d’insérer la dimension intellectuelle dans ces jeux traditionnels. Cette dimension a rejoint les aspects ludiques, catéchétiques, sportifs, intellectuels, spirituels et religieux, culturels et artistiques, médiatiques, surprises et créativités... car la jeunesse incarne le pouvoir… La journée a commencé avec un mot du matin à la salésienne tenue par le Père Emmanuel SALUMU, Aumônier de la pastorale oratorienne. Un petit entretien sur les jeux salésiens académiques a été animé par Monsieur Patrice, Coordonnateur du Mouvement Salésien des jeunes. Et puis a suivi une célébration eucharistique présidée par le Révérend Père Albert KABUGE, Provincial des Salésiens de Don Bosco de la Province d’Afrique Centrale, entouré de quelques prêtres venus des différentes communautés. La messe a été suivie d’un carnaval très somptueux au cours duquel les œuvres participantes ont exprimé leur joie, et surtout ont offert des symboles et des signes témoignant de leur engagement pour bâtir une province centenaire toujours au service de la jeunesse. Les activités récréatives ont été agrémentées par l’oratoire académique « La révélation » du collège Imara, par les jeunes de Bakanja et le tout couronné par un concert livré par L’Homme en X KIANZILA. C’est pleins d’allégresse qu’ils regagnaient leurs maisons, ces jeunes, accompagnés de leurs encadreurs, pour un rendez-vous qui ne fait que commencer… déjà le weekend en huit, c’est-à-dire du 30 au 31 mars 2019, les écoles se jetteront déjà à l’eau pour ce grand rendez-vous annuel qui rassemble les jeunes provenant des différentes dénominations, nous citons les jeux salésiens. Dans une attente chaleureuse du 10ème successeur de Don Bosco dans notre chère Province, nous confions le déroulement de cette 46ème édition des jeux salésiens à la protection de la Vierge Auxiliatrice. [p]Bonne chance à tous les participants et que les valeurs sportives et religieuses soient notre lot[/p] ! [p]Nicodème WALUBANGI, Sdb.[/p]


Aujourd'hui 17 mars 2019 a eu lieu à Laura une récollection des responsables de nos groupes et mouvements avec pour thème: " Jeune, sois témoins d'espérance et de joie pour répondre à l'appel de Dieu", animé par le père Kizito Tembo; suivie d'une célébration eucharistique dite par le père Pierre Maibwe, Délégué de la Pastorale Salésienne des Jeunes. Merci chers jeunes nos patrons pour votre présence! Vive Don Bosco. Vive Marie Dominique Mazzarello. Vive la Pastorale des jeunes. Vive MSJ.


A Dieu Père Patrick

écrit par la communaute Salama, Le 17/03/2019 à 04h27.

La Famille Salésienne de la province d'Afrique Centrale te pleure Père Patrick LUNDA