(ANS - Turin) - Les représentants des Salésiens du monde entier se sont réunis à Valdocco pour le Chapitre Général 28. Ils parlent une seule langue et marchent avec un seul sentiment : les jeunes. Le charisme salésien, l'option pour les jeunes, le don d'un grand Père, Don Bosco, palpite dans leur cœur. Dans une longue interview réalisée par le P. Daniel García, SDB, le P. Pascual Chávez Villanueva, Recteur Majeur émérite, répond à partir de son expérience de 12 ans de service à la tête de la Congrégation et des 6 dernières années à travers le monde, touchant la vie des Salésiens. Ses réponses invitent les Salésiens à regarder la Congrégation dans une perspective actuelle « pour continuer à avoir une efficacité et une validité en tant que Salésiens de Don Bosco, » et à collaborer pour « donner des réponses à une société en mutation et à un monde et une Eglise qui attendent de nous une réponse en faveur des jeunes. »
A travers le monde au cours des six dernières années, quelle image avez-vous de la Congrégation ? 
La première chose à faire est de remercier le Recteur Majeur, le P. Ángel Fernández Artime, de m'avoir donné une mission vraiment passionnante. Ce service m'a donné l'occasion d'être en contact avec la Congrégation dans de nombreuses régions du monde. Je confirme que la nôtre est une Congrégation avec une identité charismatique dynamique et profonde. Mais cela m'a permis de voir les choses sous un angle différent et j'ai pu toucher du doigt les problèmes que nos confrères vivent. Par exemple, la facilité avec laquelle la prière peut être sacrifiée à l'idolâtrie de l'activité. On a remarqué qu'il y a moins de confrères qui portent le poids des structures. Il y a des tensions dans les communautés intergénérationnelles et interculturelles, c'est-à-dire où le nombre de frères plus âgés augmente et celui des jeunes diminue, où les sensibilités sont différentes et souvent le climat familial n'est pas assuré, et il n'est pas possible de comprendre et poursuivre la mission salésienne.
Pensez-vous que les trois noyaux proposés par CG28 peuvent être considérés comme séparés, ou doivent-ils être considérés et vécus dans l'unité ? 
À mon avis, les trois noyaux proposés par ce Chapitre Général 28 sont intimement liés et ne peuvent être séparés. Ils peuvent être séparés en vue de leur étude et doivent être approfondis un à un, mais sans jamais perdre l'unité.
La vie consacrée change et se compose de quatre éléments. Le premier élément est la diversité de l'origine des vocations. Le deuxième élément important est les nouvelles générations de religieux. Quel type de formation pour ce type de jeunes ? De cette façon, l'identité du charisme salésien nécessaire aujourd'hui est garantie. Le troisième élément est qu'il y a une nouvelle priorité qui dépend toujours de la mission et des œuvres. Enfin, il y a un nouveau sujet, avec tout ce que cela signifie. Je crois que les trois noyaux du Chapitre ne peuvent pas être séparés. Ils sont unis.


(ANS – Turin) – « Nous sommes à Valdocco, nous sommes de Valdocco : » non seulement une déclaration, mais aussi un souhait pour les Salésiens qui arrivent à Turin - Valdocco pour participer au Chapitre Général numéro 28. Ce sont les mots exprimés par le P. Stefano Vanoli , Régulateur du Chapitre, dans celle qu’on peut appeler la « Bonne Nuit » pré-chapitre du soir du samedi 15 février.

Une « Bonne Nuit » dans la Basilique de Marie Auxiliatrice, en présence de nombreux Capitulaires déjà arrivés à Turin, de nombreuses Filles de Marie Auxiliatrice, de nombreux fidèles laïcs. Un Chapitre à saveur biblique dans sa durée : 7 semaines pour répondre à la question « Quels Salésiens pour les jeunes d’aujourd’hui ? »

Les Capitulaires seront très occupés au cours des prochaines semaines jusqu’au 4 avril, date prévue pour la conclusion. 

Un Chapitre à Valdocco pour renforcer la vocation et l’identité charismatique des disciples de Don Bosco.

Le P. Vanoli a déclaré : « Là où se trouve le lieu de notre origine, se trouve aussi le lieu de notre originalité. »

Le Chapitre Général revient à Valdocco après 62 ans. Les membres du Chapitre sont 242, représentant les 7 Régions dans lesquelles la Congrégation est divisée.

Les membres du Chapitre appartiennent nativement à 66 nations et pour leur mission ils sont présents dans plus de 130 Pays.

23 personnes ont assisté au premier Chapitre Général qui a eu lieu à Lanzo Torinese en 1877, présidé par Don Bosco. Aujourd’hui, les Capitulaires arrivés au CG28 se sont plus que décuplés : 242 au total parmi les participants de droit tels que les Inspecteurs et les Délégués élus, et les invités permanents en qualité d’observateurs, les Inspecteurs nommés, les Délégués des Délégations.

N’oublions pas que parmi les participants de droit se trouvent les 16 confrères du Siège Central et le Recteur Majeur émérite.

À ces nombres déjà abondants s’ajoutent les jeunes et les laïcs collaborateurs invités à participer pendant une semaine.

Tous ces chiffres parlent d’une Congrégation universelle et missionnaire qui trouve dans le Chapitre Général le plus haut moment de convergence et d’unité dans la distinction des origines et des langues, des expériences et des histoires personnelles.

Aujourd’hui, lundi 17 février, les rapports de présentation des Secteurs et Régions par les membres du Conseil Général ont commencé.

Demain, mardi 18 février, le rapport du Recteur Majeur sur l’état de la Congrégation sera diffusé en direct sur la page Facebook de l’ANS.

source 

https://www.infoans.org/fr/sections/nouvelles/item/9786-italie-cg28-nous-sommes-a-valdocco-nous-sommes-de-valdocco 


Ce Mardi 04 Février 2020, en présence du Révérend Père Albert KABUGE, Provincial des Salésiens de Don Bosco, le Comité de Gestion de l’ESIS dirigé par le Professeur Jacky MPUNGU, a procédé à la cérémonie de la pose de la première pierre pour la construction du bâtiment qui abritera les auditoires ainsi que les bureaux administratifs de l’ESIS. Cette cérémonie a eu lieu à Lubumbashi au Golf Plateau Karavia dans la commune annexe.


Après plusieurs années de travail acharné, ce projet de construction voit enfin sa première concrétisation avec la pose de cette pierre symbolique. Grace à ces nouvelles installations, les Salésiens de Don Bosco AFC se donnent encore plus les moyens d’être au service de la communauté Congolaise et Lushoise, en particulier.

La pose de la pierre a été précédée d’une prière dite par le Père Albert KABUGE, afin de remettre dans les Mains de Dieu cette œuvre humaine. Il a émis le vœu de voir émerger sur les lieux, dans un futur très proche, un siège à la hauteur des ambitions et de la mission salésienne (former des bons chrétiens et d’honnêtes citoyens).


Don Bosco a La Chapelle de Salama

écrit par la communaute Salama, Le 05/02/2020 à 08h52.

Dimanche 02. Février. 2020, l'Eglise notre Mère célèbre le quatrième dimanche ordinaire de l'année Liturgique A et d'une manière assez particulière la Chapelle Saint Jean Bosco célèbre son Saint Patron , Père et Maitre de la jeunesse, la célébration est présidé par le Père Albert Kabuge,Provincial des Salesiens de Don Bosco.
Au cours de son homélie, il s'est appesanti sur le testament de Saint Jean Bosco, Former des bons chrétiens et des honnêtes citoyens, en invitant les fidèles à fournir des efforts de matérialisation de ce testament .
Au cours de cette solennité,il a remis des diplômes de mérites aux anciens lecteurs de la chapelle .


La célébration eucharistique présidée par son Excellence Mgr Théophile KABOYI, Évêque émérite ce samedi 01 Février 2020 n'a été qu'une véritable action des grâces à Dieu de nous avoir donné comme Père, Ami, Maître et Fondateur Saint Jean Bosco. il a exhorte les enfants et les jeunes à mettre à profit les enseignements et l'accompagnement des salésien de Don Bosco.

Les 4 coins de l'enceinte du centre vibrent aux  rythmes des jeux de l'esprit(Génie en herbe), jeux populaires dans un vaste et varié parc des jeux érigé ingénieusement par les salésiens Domingo de la Hera et Donatien BOPE. les sports sont aussi au rendez vous de la fête.
Quelle joie immense, quelle convivialité et fraternité, quels souvenirs heureux de notre maitre, ami, patron et gondateur Don Bosco.