Après quatre mois et sept jours d’attente, nous avons pu obtenir le visa ou la clé d’accès en Irlande, notre pays de mission. C’était un certain mardi 8 Janvier 2019 que cela fut rendu public et après quoi nous avons commencé à fermer nos bagages, Antonio, mon compagnon de mission et moi. Certes, nous avons passé ce moment d’attente dans la communauté de San Callisto où les confrères nous ont offert la possibilité d’apprendre l’histoire et la réalité de la catacombe. Ceci m’a permis de guider quelques visites touristiques en français et dans certaines autres langues notamment le Chinois, Coréen, Russe, Grec… portant la cassette. Cette expérience a été d’un grand apport pour nous, spécialement du point de vue de la foi, de l’histoire et de relations interpersonnelles. En outre, nous avons vécu au milieu de confrères qui nous ont accompagnés jusqu’au jour de notre départ, spécialement le Père Directeur, Don Luigi. Quand je dis accompagnés, cela insinue qu’ils nous ont aidés à passer ce moment dans la foi et l’espérance. Car, à mon avis, il n’est pas facile d’espérer jusqu’au bout si l’on n’a aucun guide. Le samedi 12 Janvier 2019, nous sommes partis de la communauté à l’aéroport de Ciampino, accompagnés du Frère Ignazio, après une dizaine de minutes d’accolades avec les confrères. Il faisait environ 8h45. À 11h30 nous avons pu décoller de Ciampino, pour atterrir à 13h30 (heure locale ou 14h30 heure de Rome) sur la piste de Dublin. Après une quarantaine de minutes dans l’aéroport nous avons été accueillis par le Père Eunan, le Provincial, qui nous a conduits à notre demeure, la communauté Sainte Catherine, à Maynooth. Nous avons bénéficié d’un bon accueil de la part des confrères et jeunes trouvés sur place. Enfin, nous avons effectué un parcours très significatif. Nous sommes arrivés en la veille de la solennité du Baptême de notre Seigneur Jésus-Christ. Ceci fut pour nous une façon particulière de participer au projet du Père. Comme le Christ Lui-même, il nous a fallu renaître avant de commencer notre nouvelle mission. C’est bien en ce Dimanche 13 Janvier 2019 et avec cet évènement que commence notre œuvre. Nous croyons qu’elle portera de bons fruits. Votre aide, surtout votre prière nous aidera à porter notre espérance jusqu’au bout ; à mener le peuple, spécialement les jeunes au Christ, l’Agneau de Dieu. [p]Benoit KUFIKA[/p]