• Visite du P. Stefano Martoglio à Lubumbashi et dans la vallée de la Kafubu

    Afc - News
  • Le P. Martoglio poursuit sa visite à Lubumbashi

    Afc - News
  • P. Stefano Martoglio a Lubumbashi

    Afc - News
  • Le Vicaire du Recteur Majeur a visité les présences salésiennes de Bukavu et de Nyakadaka

    Afc - News
  • Le Vicaire du Recteur Majeur a posé la première pierre pour la construction d’un centre pour les enfants et filles vulnérables

    Afc - News
  • « Messe à l’Esprit Saint » à la cité des jeunes

    Afc - News

Actualités

Visite du P. Stefano Martoglio à Lubumbashi et dans la vallée de la Kafubu

Le Vicaire du Recteur Majeur des Salésiens de Le P. Bosco, le P. Stefano Martoglio, a visité, ce mardi 16 novembre 2021, la vallée de la Kafubu, située à plus de 17 Km de Lubumbashi dans le diocèse de Sakania-Kipushi. Signalons que vers 8h du matin, Il a tout d’abord commencé par se rendre à la Cité des Jeunes de Lubumbashi, où il admiré cette grande œuvre qui offre une formation professionnelle en grande partie aux jeunes vulnérables. Dès son arrivée dans la vallée de la Kafubu, le P. Martoglio a commencé par visiter le cimetière de la Kafubu où il s’est recueilli sur les tombes des premiers missionnaires et des tous les confrères salésiens. Ensemble avec le Père Guillermo Basañes, Provincial de l’Afrique Centrale (AFC), et de son Vicaire, le père Tryphon Kalimira, ils ont prié pour le Frère Pierre Libayi et Père Thomas Muzinga décédés successivement le 24 octobre et le 09 novembre 2021. Ensuite, le P. Martoglio s’est rendu à l’Evêché du diocèse de Sakania-Kipushi. Il a été chaleureusement accueilli par Monseigneur Gaston Ruvezi, SDB, évêque de Sakania-Kipushi, en présence des quelques prêtres du diocèse. Une visite, qui selon le discours du Vicaire général du diocèse, l’Abbé Gaspard Mofia, est une occasion d’action de grâce, de reconnaissance sincère, et d’un souhait d'amour. Un discours qui loue la présence et les efforts fournis par la congrégation salésienne dans les domaines de l’éducation, de la santé et de la formation des agents pastoraux dans le diocèse. Difficile de passer dans la vallée de la Kafubu sans visiter les filles de Marie Auxiliatrice. L’accueil du Vicaire du Recteur Majeur y a été marqué par des chants d’actions de grâce des novices et des élèves de Kwesu. Avant de quitter la communauté des filles de Marie Auxiliatrice, le P. Martoglio a reçu un cadeau symbolique de la part de la directrice de la communauté, qui lui a demandé de prier pour la République Démocratique du Congo avec l'accompagnement de la vierge Marie. Chants et cris de joie ; c’est dans cette ambiance de la joyeuse joie chez le « Don Bosco » de Kansebula que le P. Martoglio a été accueilli au philosophât Saint Jean Bosco de Kansebula par les confrères de la communauté. Après le mot de bienvenue dit par le P. Dieudonné Besa, Directeur Général de l’Institut, le P. Martoglio a profité de l’occasion pour transmettre les salutations du Recteur Majeur aux confrères. Honoré par cet accueil, le Vicaire du Recteur Majeur a pris le temps de saluer personnellement chaque confrère jeune confrère, une façon de manifester davantage la proximité et de les encourager. Marqué par cette visite qui transmet de l’amour et de la considération à l’égard des jeunes en formation, le P. Martoglio a partagé un temp de fraternité avec toute la communauté.

Le P. Martoglio poursuit sa visite à Lubumbashi

Lubumbashi, République Démocratique du Congo - novembre 2021 - Le P. Stefano Martoglio, Vicaire du Recteur Majeur, poursuit sa visite dans la ville de Lubumbashi. Le mercredi 17 novembre, accompagné du P. Guillermo Basañes, Supérieur de la Province d'Afrique Centrale (AFC), il a d'abord présidé la Messe pour les Directeurs des œuvres salésiennes, dans la chapelle de l'Institut Théologique ; et se référant aux lectures du jour, il a exhorté les Directeurs salésiens et les membres du Conseil Provincial à être fidèles à Dieu. La deuxième étape de la journée a été à l'Archevêché de Lubumbashi, où les Salésiens ont été accueillis par Mgr Fulgence Muteba Mugalu, Archevêque Métropolitain. Après un entretien d'environ 30 minutes, la délégation a effectué une visite guidée de l'église « Famille de Dieu » et de la cathédrale « Saints Pierre et Paul, » où le P. Martoglio a prié devant les tombes qui abritent les restes des défunts métropolitains de Lubumbashi, dont Mgr. Jean-Pierre Tafunga Mbayo, SDB. La journée du P. Martoglio s'est terminée par une rencontre avec les Directeurs.

P. Stefano Martoglio a Lubumbashi

Dimanche 14 novembre 2021, le P. Stefano Martoglio, Vicaire du Recteur Majeur des Salésiens de Don Bosco, est arrivé à Lubumbashi

Le Vicaire du Recteur Majeur a visité les présences salésiennes de Bukavu et de Nyakadaka

Mercredi 10 novembre 2021, le P. Stefano Martoglio, Vicaire du Recteur Majeur des Salésiens de Don Bosco, a poursuivi sa visite dans la partie sud de la délégation Saint Joseph AFC-EST, et ainsi, après Goma, il a visité tour à tour les communautés salésiennes de Nyakadaka et de Bukavu, dans la province du Sud-Kivu, en République Démocratique du Congo. Il a été accueilli chaleureusement par les jeunes et plusieurs collaborateurs laïcs des Salésiens de Bukavu et de Nyakadaka. Se confiant à Jambo Vijana, le Père Martoglio s’est dit très satisfait du grand travail accompli par les Salésiens de Don Bosco en faveur des jeunes dans les trois œuvres qu’il a visitées jusque-là (à savoir Ngangi, Bukavu et Nyakadaka). Aux jeunes de la délégation Saint Joseph, le Père Martoglio leur a demandé de voir à travers ses confrères salésiens le cœur de Don Bosco et celui de Dieu. Il leur a fait savoir que la présence des Salésiens dans cette contrée est une bénédiction pour eux. A Don Bosco Bukavu, le P. Martoglio a communié avec les membres de la famille salésienne de Bukavu à travers une célébration. Illustrant la parabole biblique des dix lépreux guéris par Jésus dont il n’y avait qu’un à revenir vers Jésus pour la reconnaissance du bienfait, le Vicaire du Recteur a invité tous les jeunes à être reconnaissants dans la vie, à ne pas oublier tous les bienfaits que les Saléiens font à l’égard. Tard dans la soirée de ce mercredi, le P. Martoglio, accompagné des P. Tryphon Kalimira, Aurélien Mukangwa, Piero Gavioli et Justin Kamwira (de la communauté salésienne de Bukavu), a rendu visite à l’Archevêque de Bukavu, Monseigneur François-Xavier Maroyi. Par cette occasion, le Vicaire du Recteur Majeur a remercié l’Archevêque pour sa collaboration fraternelle et paternelle dont il fait preuve à l’égard des Salésiens de Don Bosco œuvrant dans sa juridiction ecclésiastique. Jeudi 11 novembre 2021, le P. Stefano rencontrera en assemblée des confrères tous les Salésiens de Don Bosco des communautés de Bukavu, Nyakadaka et Uvira.

Le Vicaire du Recteur Majeur a posé la première pierre pour la construction d’un centre pour les enfants et filles vulnérables

À peine arrivé à Goma, hier, le jeudi 11 novembre 2021, en provenance de Bukavu, dans la province du Sud-Kivu, le P. Stefano Martoglio, Vicaire du Recteur Majeur, a procédé à la bénédiction et la pose de la première pierre pour la construction d’un centre d’accueil et de formation des enfants et des filles vulnérables de Goma et des environs. Le P. Tryphon Kalimira, Vicaire provincial de l’AFC, le P. Aurélien Mukangwa, Délégué provincial de la délégation Saint Joseph AFC-EST, le P. Jean-Pierre Muhima, Directeur de la Communauté salésienne de Ngangi, et d’autres Salésiens de Don Bosco étaient présents à la cérémonie. Au cours de la bénédiction et la pose de la première pierre, le P. Martoglio a émis des vœux : « Que cette pierre de construction et de bénédiction soit une pierre de construction du royaume de Dieu, » a déclaré. Ainsi, il a invité les filles, apprenantes des métiers de coupe et couture et de coiffure esthétique au « Foyer Anuarite » de òìoeuvre « Don Bosco Ngangi, » à l’union des prières en vue du déroulement et de l’achèvement aisé des travaux de construction de ce centre dont elles seront les bénéficiaires privilégiées. Le P. Jean-Pierre Muhima, pour sa part, se montre confiant vis-à-vis de la réalisation de ce projet de construction. Il reste convaincu que malgré les gros moyens financiers nécessités pour la réalisation de cet ouvrage, l’espoir est permis. Après cette cérémonie, le P. Stefano a pris part au Conseil de la Délégation Saint Joseph qui s’est tenu à la « Maison Marguerite » de Goma, Siège de la Délégation. Cette journée n’a pas été du tout repos pour le Vicaire du Recteur Majeur qui, avant de retourner dans la ville de Goma, ce jeudi, a présidé l’assemblée des confrères salésiens des œuvres de Bukavu, Nyakadaka et Uvira au Centre Don Bosco de Bukavu. Il avait déjà effectué une brève visite à la probable maison où la communauté salésienne de Bukavu pourrait déménager dans les mois prochains.

« Messe à l’Esprit Saint » à la cité des jeunes

Le 14 septembre, jour ou l’Eglise notre mère, célèbre la fête de la sainte croix a été marquante par l’entrée des prénovices au Prénoviciat Sdb a la cité des jeunes. Et le vendredi 17 septembre 2021 à10h00 a eu lieu la messe à l’Esprit Saint, pour marquer l’ouverture de l’année académique2021-2022 du Prénoviciat. La dite célébrationEucharistique a été présidée par le révérendPère Provincial Guillermo Basanes Sdb, dont certaines figures étaient présente entre autre,les conseils provincial, les formateurs, les professeurs etc. La première lecture a été tiréede la première lettre de Saint Paul apôtre àTimothée, chapitre 6,2-12. L’évangile tiré du livre de Saint Luc 8,1-13. L’homélie du pasteur était une semence jetée dans les cœurs de ses prénovices. Le pasteur s’était basé sur deux mots « guérison et combat » Tout être humain est malade et mène un combat. Et tout malade a besoin de la guérison, pour se faire guérir, il faut tout d’abord se reconnaitre malade. Tout être est dans un combat continuel qui n’est pas physique mais spirituel. Il avait fini en disant l’Esprit Saint est celui qui fait tout dans notre vie, le défenseur, le motivateur, qui a fait même a ce que Jean Bosco soit Saint. L’Esprit Saint est le guide et doit être le guide et la lumière durant tout notre parcours.

Qui sommes sous?

Salésiens de don bonsco.

Salésiens

Nous salésiens de Don Bosco de la provincial d’Afrique centrale, officiellement connus sous le nom de Société de Saint François de Sales, sommes reconnus dans l'Église comme un institut religieux clérical de droit pontifical, dédié aux œuvres apostoliques. Nous sommes une congrégation religieuse d'hommes vouée à l'activité apostolique et missionnaire et aux nombreuses œuvres suscitées par la charité chrétienne, mais surtout au service des jeunes, en particulier des plus pauvres et des plus abandonnés. Congrégation fondée par St. John Bosco, un éducateur italien du XIXe siècle. Ouverts aux valeurs culturelles de la Rd Congo, nous essayons de les comprendre et d’accueillir leurs valeurs, afin de les incarner dans le message évangélique. Les besoins des jeunes et des milieux populaires, la volonté d’agir avec l’Eglise et en son nom, orientent notre action pastorale pour l’avènement d’un monde plus juste et plus fraternel en Christ. Ce site officiel veut vous faire savoir ce que nous faisons, comment nous le faisons et pourquoi nous croyons que ce que nous faisons mérite notre vie et notre mort. Marcher avec des jeunes participe à cette aventure

Don Bosco

Le Seigneur nous a donné en Don Bosco un père et un maître. Nous l`étudions et nous l`imitons. En lui nous admirons un splendide accord de la nature et de la grâce. Profondément humain, riche des vertus de sa race, il était ouvert aux réalités de ce monde. Profondément homme de Dieu, comblé des dons de l`Esprit Saint, il vivait «comme s`il voyait l`invisible». Les deux aspects se sont fondus dans un projet de vie d`une profonde unité: le service des jeunes. Don Bosco le réalisa avec une constante fermeté au milieu des obstacles et des fatigues, et avec toute la sensibilité d`un cœur généreux. «Pas un de ses pas, pas une de ses paroles, pas une de ses entreprises qui n`ait eu pour but le salut de la jeunesse... En toute vérité il n`eut rien d`autre à cœur que les âmes». (Don Rua, son 2ème successeur)(Source: Constitutions, Art. 21)

Système préventif

Saint Jean Bosco fut un éducateur de génie. Son intelligence pénétrante, son bon sens et sa spiritualité profonde l’ont guidé dans la mise au point d’un système éducatif qui vise à développer toute la personne – corps, coeur, intelligence et esprit. Ce système favorise la croissance dans la liberté, en mettant le jeune au coeur de toute l’action éducative. Pour distinguer sa méthode du système éducatif répressif qui prévalait en Italie au 19ème siècle, il l’a appelée « système préventif » – justement parce qu’il cherche le moyen de prévenir l’obligation de punir, en plaçant le jeune dans un climat où il est encouragé à donner le meilleur de lui-même. Il s’agit d’une approche adéquate, amicale et intégrale de l’éducation. Ce système crée un climat qui « attire dehors » (é-duquer) le meilleur du jeune, qui encourage l’expression complète et entière de soi, qui aide le jeune à acquérir les comportements qui le mènent à choisir ce qui est bien, sain, joyeux et qui fait grandir la vie.